Archives de catégorie : poèmes par temps de crise

SWING TIME

like the beat, beat, beat of the tom-tom me voilà déborder les branches ce dimanche le désir ce dimanche joue des claquettes le désir marche arrière les souvenirs trottent ramassons les larmes et les papiers gras trombonne ton veston fredonne … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

H. VI

et si, en définitive, tu te trouvais être vulnérable ces quelques mots pour désamarrer le poème les eaux se faufilaient sans bruit sous les roselières dorées les mots pour te faire trébucher, délicatement hésiter, seulement je ne sais pas comment … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

andante

andante, le cortège des déplacés assez lentement comment avancer sans tomber ? un instant j’ai cru que je serai malheureux néanmoins en palabrant des clôtures en vertu qu’ils franchissent à la fin ces variations inachevées maintes fois érigées, démolies pas … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | 2 commentaires

Idomeni

quelque chose est arrivé mais la distance             de légères secousses qui ressemblent à l’évènement loin de là au menu des lignes courbes pour le mesurer, il faut se rendre plus près de l’épicentre    … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

La traversée

de traverser en classe économique Le printemps vient de commencer et il y déjà des victimes à propos des incendies de forêt à l’est Qui s’acharne à toujours envisager le pire Pourrais-je demeurer quelques jours pour écrire une pastorale ? … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

à propos d’éclipse

à propos d’éclipse et vivre caché à l’école, les enfants n’iront pas en récréation, les rideaux seront tirés jusqu’à midi en lisant ces lignes, à peu de chose près, ces vers de cascades fumantes en fabuleux canyons non, ce n’est … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

un grain de

cette faim de prolonger aveugle sous quelle forme se matérialise la privation ? retenir avaler comprimer expirer le convoi des nuages ce qui n’est plus le jour et pas encore la nuit je marche ou pas à l’abri sous ses … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

le voir et le dire

je ne chante pas les combats d’un héros elle lui fit promettre de se taire hésite entre le voir et le dire la voir blanchir les corps noirs gonflés d’eau «notre mer» le dire ramassé les cocons sur les branches … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

perpetuum mobile

laisse moi essuyer les restes de ma salive sur tes joues, le poète ne dit rien de sa sexualité, une alternance d’averses, âcre au fond de la gorge, nous ne lûmes pas plus avant, il était temps de fendre les … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire

un jour

          un jour de plus un jour sépia un jour dans l’indifférence un jour arrosé un jour après plusieurs semaines un jour pour finir les restes de la veille un jour plutôt que un jour sous … Lire la suite

Publié dans poèmes par temps de crise | Laisser un commentaire