Archives de catégorie : au nord

En gros titre

En un instant prendre un titre. Pas plus d’un mètre cinquante plus loin et devant en diagonale. Pas une place contre la vitre, une place du côté du passage. Une place qui rend la lecture de l’autre possible. Une lecture … Lire la suite

Publié dans au nord | 2 commentaires

249

Le 249 est un bus qui relie Dugny à la Porte des Lilas, ou inversement. Il traverse La Courneuve, Aubervilliers et Pantin, entre autres ; une autoroute,deux nationales, un parc départemental et j’en passe. Autrement dit, il ne faut pas … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

Croissant de lune.

Nouvelle lune. Les nuages se rangent les uns contre les autres. Une couverture de coton, grise, épaisse, en mouvement sur le ciel. Presque la pénombre en plein après-midi. Une pluie soudaine. Le macadam noir, scintillant, lustré comme la peau d’un … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

SANGUIN

Début mai, premières chaleurs, les parcelles de verdure de la cité encore gorgées d’humidité, des papiers usagés en voie de décomposition, des nuées d’insectes non identifiés pullulent à mesure que les odeurs remontent. A cette époque de l’année, quelques millions … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

Au nord, lorsque le vent a l’odeur du printemps qui s’avance, la lumière du soleil, qui s’attarde un peu plus chaque jour, teinte de rose la partie la plus haute des tours de la cité. Ces quelques rayons permettent aux … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

  Au nord, le premier soleil revêt l’air encore frais d’un voile blanc presque transparent qui recouvre les arbres, les bâtiments ou les automobiles comme les meubles d’une maison inoccupée. Fayçal plisse les yeux, protège partiellement son visage de la … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

Au nord, le temps s’est figé dans les murs, les arbres décharnés, les vieux toboggans, les automobiles assoupies. Chaque matin, par la fenêtre, je retrouve le ciel dans l’état où je l’avais laissé la veille, les nuages décidés à rester … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

Au nord,posées sur le balcon,accrochées à la fenêtre de la cuisine, les antennes paraboliques poussent comme du chiendent sur la façade des immeubles. En plein jour, les cités ressemblent à des cyclopes assoupis autour desquelles on doit circuler discrètement pour … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

Au nord, lorsque le mercure n’a plus la force de s’élever, le froid semble blanchir l’air que l’on respire, à tel point qu’on pourrait en saisir une parcelle dans le creux de la main. Les corps figés patientent, debout ou … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire

Quelques jours de pluie, une luminosité un peu étourdie balance entre le jour et la nuit. On ne sait si le jour est en train de démarrer ou la nuit prête à s’installer. A un carrefour, des autos s’observent, se … Lire la suite

Publié dans au nord | Laisser un commentaire