Coulé de glue
entre les dorsales et les lombaires
alliage matinal d’ossature et de bulles de verre
Le petit marmot
se souvient du petit âge glaciaire
son fusil n’est pas obstrué par la neige
en cours d’abattage
parfois je prends l’air pour capturer
L’envers
la pluie a lustré le pavé
et la rue frissonne d’une étrange vibration
Watercolor on paper
les portraits qui ruissellent
sur les lèvres silex
et les paupières matelassées
Quand donc seras-tu prête ?
eleven
m’a soufflé le fragment
du molosse

Advertisements
Cet article a été publié dans 1999. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s