au clou

1235096_10151803106708114_410628360_n

 

 

 

 

 

 

au clou rouillé                           au clou tordu

le message

suspendu au communiqué du ministre des

Que reste-t-il à diner ?

mes yeux oubliés sur les bords de la méditerranée

tes choses et d’autres

je ne m’entends plus
partager mes poumons

dans un instant la dette aura atteint
200 milliards de grains de sable

l’extrémité de mes doigts
esquissée au crayon

je dois m’absenter pour quelques instants

attention

Publicités
Cet article a été publié dans poèmes par temps de crise. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s