Youri Gagarine

Je sais que ça ne sera pas sans danger et les préparatifs m’ont semblé durer une éternité, je sais aussi qu’on va me reprocher de m’asseoir sur des millions de morts, qu’on me traitera de crapule stalinienne, j’ignore si la vodka est meilleure bue là haut, mais j’ai décidé, pour cette fin de semaine, d’être Youri Gagarine.

Performance de Murakami Saburô, en 1955, traversant des cadres de papier tendus.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s