C’est mon plus grand succès…

arton215

Dans le métro, on ne trouve plus trace de l’écran de gêne qui entrave habituellement les gestes des passagers. Les inconnus se parlent, ils ne s’abordent plus. Une bande en conciliabule à l’angle d’une rue. Des rassemblements plus vastes sur les boulevards qui discutent gravement. Les assauts se répondent d’une ville à l’autre, d’un jour à l’autre. Une nouvelle caserne a été pillée puis brûlée. Les habitants d’un foyer expulsé ont cessé de tracter avec la mairie : ils l’habitent. Dans un accès de lucidité, un manager vient de refroidir, en pleine réunion, une poignée de collègues. Des fichiers contenant l’adresse personnelle de tous les policiers et gendarmes ainsi que des employés de l’administration pénitentiaire viennent de fuiter, entrainant une vague une vague sans précédent de déménagements précipités. Dans l’ancienne-épicerie-bar du village, on apporte l’excédent que l’on produit et l’on se procure ce qui nous manque. On s’y réunit aussi pour discuter de la situation générale et du matériel nécessaire pour l’atelier mécanique. La radio tient les insurgés informés du recul des forces gouvernementales. Une roquette vient d’éventrer l’enceinte de la prison de Clairvaux. Impossible de dire si c’est un mois ou des années qui se sont écoulés depuis que les « événements » ont commencé. Le premier ministre a l’air bien seul avec ses appels au calme.

Comité invisible, L’insurrection qui vient, La Fabrique, 2009, p.124-125.

Moi aussi, j’ai participé au Comité Invisible et suis donc l’auteur de ces lignes.

Et je vous invite tous à signer la pétition : Nos bibliothèques sont pleines à craquer de livres subversifs et il est temps de déballer sa bibliothèque. Et à reprendre comme moi l’initiative François Bon en publiant sur vos site ou vos blogs deux pages de ce livre.

Publicités
Cet article a été publié dans éclairage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour C’est mon plus grand succès…

  1. brigetoun dit :

    je l’attend (même si je dois exagérer en me prétendant auteur) – le difficile sera de ne pas revendiquer des pages écrites par un autre – peut être pour aller avec mon statut de vieille qui a de longues années entre elle maintenant et la période hors société, dans la partie constat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s