La dérive des continents

arton185

Publie.net édite, sous forme numérique, mon premier texte.

C’est à la fois un projet d’écriture intime qui travaille à partir de matériaux autobiographiques, mais aussi une réflexion plus vaste sur les flux migratoires et les transformations urbaines.

J’essaye aussi bien de raconter mon histoire que de raconter des histoires à partir de morceaux de ma mémoire, des histoires que l’on me racontait, de pages arrachées aux lectures de l’enfance ou aux murs des appartements qui gardent la trace des existences qu’ils ont contenues.

Son écriture s’est étalée sur environ dix années pour des raisons qu’il serait fastidieux de développer. Il en garde peut-être la trace par son côté inégal, bigarré.

Je suis heureux qu’il poursuive sa petite existence en compagnie des amis de Publie.net.

Je voudrais ici remercier toute l’équipe qui a travaillé à cette publication, en particulier François Bon et Fred Griot. Sans leur chaleur et leur générosité, ce texte dormirait encore dans mes tiroirs.

Un livre en téléchargement, je sais que la pratique est encore inhabituelle, mais l’usage est plus simple qu’il n’y parait, et plus juste pour les auteurs (50 % de ce que vous payez).

Vous pouvez trouver le texte ici.

Publicités
Cet article a été publié dans éclairage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La dérive des continents

  1. brigetoun ou brigitte celerier dit :

    en une visite la moitié des vies, des mains et des papiers peints – aime les petites percées de l’intimité cachée de chacun à travers le ton un peu neutre, le tissage, les resemblances des trajets et les variations des individus – très mal dit – indulgence requise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s