Low-poème

Les temps sont durs, les mots son chers. A l’heure où chacun doit supporter les conséquences de l’augmentation du coût de la vie, je ne me vois pas prendre le parti pris de la dépense. Je me trouve moi-même un peu dans les difficultés. Mon salaire ne semble plus suffire pour subvenir à mes besoins et à ceux de ma famille, je suis donc dans l’obligation de faire l’économie des mots. M’orienter vers une littérature discount. Deux choix sont possibles : ou écrire avec peu de mots, mais le danger est de ne pas être compris ; ou écrire à l’aide de mots qui ont déjà servi, des mots d’occasion.
J’ai fait le choix de la seconde solution.

Mis immédiatement en application sur le poème en prose de Francis Ponge Le pain.
J’utilise l’espace de son texte, le début et la fin de ses phrases pour m’y installer, une partie de ses mots auxquels j’ajoute les miens.

 

Le pain

La surface du pain est merveilleuse d’abord à cause
de cette impression quasi panoramique qu’elle donne :
comme si l’on avait à sa disposition sous la main les
Alpes, le Taurus ou la Cordillère des Andes.

Ainsi donc une masse amorphe en train d’éructer, de
réclamer du pain s’est répandue sur la totalité du globe où,
grandissant, elle s’est efforcée, pour se nourrir, de creuser le
sol, formant de grandes et de petites crevasses Et tous ces
ignobles spéculateurs qui, pendant ces émeutes de la faim,
récoltent avec application leurs dividendes, – sans un regard
pour la misère sous-jacente.
Ce lâche et froid système économique et social que l’on
Nomme le capitalisme a son tissu pareil à une carapace :
Solidarité et générosité y sont absentes, un monde où tous les
Hommes jouent des coudes à la fois. Lorsque le pain rassit
ces fleurs fanent et se rétrécissent : elles se détachent alors
les unes des autres, et la masse en devient
affamé…

Mais brisons-la, brisons cette logique : car le pain doit être dans notre bouche plus objet de nécessité que de consommation.

Publicités
Cet article, publié dans poèmes par temps de crise, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s