1541512264_6742921ca0_o.jpg

Au nord, le premier soleil revêt l’air encore frais d’un voile blanc presque transparent qui recouvre les arbres, les bâtiments ou les automobiles comme les meubles d’une maison inoccupée.
Fayçal plisse les yeux, protège partiellement son visage de la main, ébloui par les bris de verre étalés sur le sol, à la gauche du banc de l’arrêt du bus où il s’est assis. Certains morceaux, les plus grands, sont très tranchants, lui semblent menaçants, d’autres, les plus petits, sont si nombreux qu’il lui semble qu’il sera impossible de réassembler les pièces du puzzle pour reconstruire la vitre qui protégeait une affiche vantant l’actualité d’un grand magasin parisien.
Nue, cette dernière teinte l’abribus de rose, une couleur qui tranche avec le pull kaki de Fayçal. Il est trop grand, mal coupé, lui donne le sentiment d’être gonflé comme un ballon et il est manifeste qu’il n’a pas été acheté dans le commerce, alors Fayçal appréhende les moqueries de ses camarades de collège, il a honte de porter le pull qu’a tricoté sa mère.
Maintenant, il se pince discrètement le nez. L’odeur d’une forme humaine, assise près de lui, pliée vers l’avant, recouverte de tissus froissés, assemblés ou plutôt enfilés les uns après les autres, les uns sur les autres, sans souci du regard d’autrui, uniquement pour se protéger du froid, l’indispose. En l’observant du coin de l’oeil, Fayçal remarque que son pull est mité ici et là, laissant apparaître les couches plus profondes de sa tenue vestimentaire, de véritables abîmes par endroits qui lui font esquisser un léger sourire.

photos : Lanarius.

Publicités
Cet article a été publié dans au nord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s