1540653565_118b8e9645_o.jpg
Au nord,posées sur le balcon,accrochées à la fenêtre de la cuisine, les antennes paraboliques poussent comme du chiendent sur la façade des immeubles. En plein jour, les cités ressemblent à des cyclopes assoupis autour desquelles on doit circuler discrètement pour ne pas les réveiller. Parfois la nuit, réfléchissant la lumière d’un appartement proche,l’un d’entre eux semble ouvrir l’oeil et les passant surpris préfèrent presser leurs pas pour rejoindre leurs appartements.
Lorsque Nadia rentre chez-elle, après avoir récupéré sa fille, elle ne croise presque personne à l’exception des éboueurs qui s’agitent autour de la benne à ordures, mais elle ne prend jamais peur malgré l’heure tardive. A la maison, elle réchauffe les restes d’hier pour toutes les deux sans prêter attention aux ronronnements de la télévision allumée dans le salon. En regardant par la fenêtre, elle peut suivre des yeux la trace lumineuse laissée par le RER qui s’éloigne plus loin dans l’obscurité. Le matin, elle le prendra dans l’autre sens,en direction du centre, pour se rendre au bureau où elle assure depuis trois mois le remplacement d’une attaché de clientèle en congé maternité. Elle a le sentiment qu’on l’apprécie, mais son contrat va bientôt prendre fin. Une amie lui a parlé d’un contrat à durée déterminée au service d’état civil de la mairie où elle a déjà travaillé l’an dernier; on lui a aussi proposé une formation pour améliorer son anglais dont elle a tout oublié. Elle a souvent l’impression d’avoir la mémoire courte; elle ne se souvient même pas de l’emploi qu’elle occupait l’hiver dernier; enfin, elle n’est jamais restée plus d’un mois sans travailler; si on veut travailler,on trouve. Elle pense qu’on apprécie ses qualités professionnelles. Elle sait qu’elle retrouvera du travail, sinon elle suivra une formation, ça l’aidera sûrement à retrouver du travail. Même si son contrat va bientôt prendre fin, elle ne veut pas être en retard demain, alors elle ne va pas tarder à aller se coucher. Elle veut qu’on garde une bonne opinion de son travail; d’ailleurs, elle effectue même des taches qu’on ne lui a pas demandées. Elle sait qu’elle retrouvera rapidement un emploi. Quand on veut on peut…

photos : lanarius.

Publicités
Cet article a été publié dans au nord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s